3 règles pour être un top supporter à l’Euro 2016

betheguru.fr-3 règles pour être un top supporter à l'Euro 2016

Quand il est question de supportering, beaucoup s’attendent tout de suite à des casquettes et des maillots. Du moins ce n’est pas totalement faux, mais avant tout c’est un mode de vie et comme toutes bonnes pratiques qui se respectent, il y a des points règles à respecter.  De même pour l’Euro 2016, leur respect caractérise les vrais supporters des fanatiques et des curieux. Justement que faut-il de plus qu’être aux couleurs de son équipe dans les gradins pour être un top supporter ? Voici le guide.

L’appartenance à son camp

Avant tout il faut être au taquet ! Il ne s’agit pas de crier des noms dans les rues pour être remarqués. C’est pendant le match qu’il faut le faire et ensemble avec les autres membres. En effet, entre top supporter d’une équipe et ceux des adversaires, c’est un combat que seul un vrai travail d’équipe peut remporter. La meilleure chose est d’apporter sa propre contribution en tant que fan, support personnalisé, maquillage, flag publicitaire à la marque de son équipe, l’imagination fera la différence. Sinon, il y a toujours les boutiques spécialisées pour les articles de sport.

Euro 2016 : « On gagne ensemble…on perd ensemble »

Ce n’est pas seulement dans la vie de couple que cela compte. L’enthousiasme est l’un des signes révélateurs qui différencient le vrai supporter de la foule. C’est très commun dans les matchs, quand l’équipe marche, tout le monde chante ! La vie est belle ! Un grand nombre de flag publicitaire de l’équipe se chahute pendant quelques minutes. Et quand l’adversaire marque un but ou qu’un joueur dégringole la fête est finie, c’est parti les moqueries. Un vrai supporter comme son nom l’indique n’ondule pas le drapeau publicitaire de son club qu’en menant 1 à 0,  il appuie son équipe dans les bons moments comme dans les mauvais.

« Fair-play sur le terrain, fair-play dans les gradins »

Ruiner un grand match ou encore sanctionner son club en occasionnant des dommages ou en utilisant des outils illicites, c’est déshonoré son équipe. De même que pour l’apposition de message provocateur sur son flag publicitaire.

En tant que pilier de la victoire, un fan ne doit jamais dénigrer l’honneur qu’il défend. Pour mieux organiser les matchs, des règlements supporters ont été établis sur ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas. Par exemple pour le port de fusée éclairante, et ils sont valables pour l’Euro 2016.

Quand la défaite est inévitable, un vrai supporter garde la tête haute pour l’honneur de son équipe. S’accoutumer aux gestes fair-play n’est pas fait que pour les joueurs. Si l’adversaire joue bien, marque un but spectaculaire ou a réussi à faire un arrêt magistral, un vrai fan sait reconnaitre la qualité d’un bon jeu. Dans le cas d’une victoire, le supporter savoure sa victoire pas forcément en provoquant les supporters adverses ou à blesser quelqu’un.

En tout, être un supporter c’est défendre une cause plus grande et faire partie d’une entité plus importante que soi, que ce soit par des tambours, flag publicitaire ou par un simple bonnet. Maintenant que les règles sont faites, c’est chacun son équipe. La pelouse est au joueur comme les gradins et les tribunes aux supporters.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>