5 conseils pour réussir à vendre une voiture d’occasion

orangecar

Derrière toute vente se cache un souhait d’en tirer le meilleur prix. Toutes les caractéristiques de la voiture doivent être passées au peigne fin.

Comment vendre voiture sans le moindre souci ?

1) La vérification du contrôle technique

Le contrôle technique est indispensable et obligatoire lors de la vente d’un véhicule d’occasion ou le rachat de voiture cash. Ainsi, la vente peut être effectuée même si des réparations sont obligatoires, à la condition que l’acheteur l’accepte. Ce certificat de contrôle doit être daté de moins de 6 mois (ou de moins de 2 mois pour une contre-visite) à la signature du contrat de vente.

2) La définition d’un prix pertinent

Même si vous vous mettez en tête de céder votre véhicule au meilleur prix. Le premier réflexe que vous avez l’habitude d’adopter serait de prendre le prix d’achat neuf et d’y appliquer un rabais approximatif. Cette pratique est à éviter si vous souhaitez bien vendre votre voiture d’occasion. Comme la concurrence est rude, rechercher un prix attractif peut se baser sur l’exploitation de bases de données gratuites existent. Ces outils permettront de définir la côte de votre véhicule afin de le proposer au meilleur prix.

Le choix du bon moment, les soins à apporter à la voiture…

3) Le choix du bon moment

La vente de votre voiture d’occasion est un acte essentiel qui ne doit pas être précipité. Ainsi, une voiture d’occasion est souvent marquée par une forte saisonnalité. A titre d’exemples, si vous voulez vendre voiture de type monospaces / break, vous pourrez le faire durant la période précédant les vacances pour séduire les familles. La période propice à la vente des petites voitures citadines est durant la rentrée scolaire. Les cabriolets ou décapotables se vendent mieux au printemps.

4) Les soins au look de votre voiture

Dans tous les cas, si vous voulez vendre une votre voiture d’occasion, vous ne devez surtout rien oublier. Aussi, assurez-vous de la propreté du véhicule, vérifiez les différents niveaux. Passez au crible chaque « recoin » de la voiture et effectuez les réparations éventuelles. L’acheteur doit être capable de s’imaginer partir avec le véhicule, dès le premier regard.

5) La vérification de tous les documents administratifs

Veillez à rassembler le carnet du véhicule, les factures liées à son entretien ainsi que les PV (procès verbaux) de contrôle technique. De cette manière, vous serez perçu comme un vendeur sérieux auprès des acheteurs.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>