Matelas en mousse : comment le choisir ?

Le premier réflexe des consommateurs quand on fait allusion au matelas en mousse est de penser que c’est « bas de gamme ». Ce genre de réponse montre le fait de mal connaitre les différents types de mousse qui donnent des produits tous aussi distincts en qualités. Si vous êtes convaincus d’acheter un matelas en mousse, comment le choisir ? Voici un aperçu des trois types de mousse utilisés dans la fabrication de matelas.

La mousse polyéther

Avec une densité inférieure ou égale à 25 kg/m3, la mousse polyéther est une mousse à cellules fermées. Les matelas faits en mousse polyéther donnent souvent un soutien mou et se tassent pour finalement conserver la forme du corps, ce qui fait de cette mousse une matière d’entrée de gamme par excellence.

Idéal pour un usage ponctuel, ce type de matelas est plus que suffisant pour une chambre d’amis ou une résidence secondaire mais pas pour un usage intensif. Cependant, la mousse polyéther haute densité existe mais n’est disponible que sur commande.

La mousse polyuréthane

Les matelas en mousse polyuréthane affichent une densité comprise entre 25 et 50 kg/m3 pour un soutien ferme, voire très ferme. Ce type de mousse équipe généralement les matelas en « mousse » vendus sur le marché ainsi que quelques modèles hauts de gamme de certaines marques.

La mousse polyuréthane est une mousse à cellules ouvertes, dont la particularité est la capacité de reprendre sa forme d’origine en l’absence de pression, ce qu’on appelle aussi la haute résilience. La mousse polyuréthane est plus consistante et plus ferme que la mousse polyéther et possède une bonne longévité. Le principal inconvénient pour ce type de matelas est sa sensibilité à l’humidité.

Il existe cependant des matelas en mousse polyuréthane froide, qui par une méthode de fabrication à froid, donne une mousse comprimée plus résistante à l’humidité. Privilégiez ce type de mousse si votre chambre ou votre climat est plutôt humide.

Avec une durée de vie moyenne de 10 ans, les matelas en mousse polyuréthanes offrent un rapport qualité/prix très intéressant, compte tenu du confort qu’ils apportent.

La mousse à mémoire de forme ou viscoélastique

Avec une densité supérieure à 50 kg/m3, les matelas faits de mousse viscoélastique sont classés parmi les hauts de gamme. Ce type de mousse a été élaboré pour l’usage de la NASA dans les années 70, avant d’être adopté dans le milieu médical. Ce n’est que dans les années 90 qu’un fabricant de matelas suédois a vulgarisé la vente de matelas en mousse viscoélastique.

Aussi appelé mousse à mémoire de forme, la mousse viscoélastique a la particularité d’être thermosensible, c’est-à-dire présentant une certaine réactivité par rapport à la chaleur. De ce fait, le matelas à mémoire de forme peut se mouler aux formes du corps tout en s’adaptant aux changements de mouvement. Mais cette qualité s’avère être un désavantage surtout si la chambre ou le lieu est chaud, ou dans le cas où l’utilisateur transpire. Il faut prendre en compte cet aspect si le matelas à mémoire de forme vous séduit.

Une fois votre matelas choisi, pourquoi ne pas en profiter pour refaire la décoration de votre chambre, à commencer par le cadre de lit ?

A propos de

Pourquoi acheter un canapé scandinave ?

Ayant vu le jour dans les années 1930 et très prisé jusqu’en 1970, le design scandinave met en avant le modernisme, une touche de naturel et la simplification des formes. Les objets d’ornement, la vaisselle, le mobilier et d’autres encore sont aussi créés dans le but d’être abordables. Un canapé scandinave répond également au même principe. Quelles sont les caractéristiques d’un canapé scandinave ? Quels sont ses atouts ? Quel prix faut-il prévoir pour l’acquérir ?

Salon décoration scandinave

Qu’est-ce qu’un canapé scandinave ?

Le design scandinave d’aujourd’hui se conçoit sur les bases mises au point par ses fondateurs tout en misant sur la fonctionnalité, le confort et la durabilité. En effet, pour améliorer le quotidien de tout un chacun, les designers d’intérieur ne ménagent pas leurs efforts pour créer un concept plus cosy et sortir du lot en exploitant toute leur créativité. Outre le côté pratique et fiable, ce style représente également l’audace, la gaieté et la simplicité.

Reprenant les mêmes principes que celui du design scandinave, un canapé scandinave privilégie l’utilisation des matières naturelles et des couleurs audacieuses. D’une forme simple, son design ajouté au matériau avec lequel il a été conçu, offre un aspect moderne, excluant tout encombrement. Très posé et raffiné, il apporte un brin de modernité au salon ou à la pièce où il est placé, sans compter le confort qu’il peut fournir.

Les caractéristiques d’un canapé scandinave

Un canapé scandinave présente donc plusieurs atouts en termes d’aménagement d’intérieur. Facile à mettre en place, il peut se fondre à n’importe quel décor. Avec sa petite taille, il est en mesure d’orner même les pièces ne disposant que de très peu d’espace, sans pour autant négliger le confort et la praticité.

Généralement reconnaissable grâce à des pieds en bois, un canapé scandinave opte aussi pour des matières naturelles. Disposant de formes géométriques très souvent relevées grâce à des motifs nordiques, il n’est pas difficile de l’intégrer dans n’importe quel style décoratif. Son assise est bombée avec des accoudoirs rembourrés ou laissés à découvert, qui ne feront qu’optimiser le confort. Pour ce qui est de sa couleur, elle peut être sobre, comme le gris ou le bleu nuit, ou particulièrement osée, à l’instar du jaune ou du rouge.

Parmi les modèles existants, vous pouvez très bien opter pour un canapé scandinave avec un dossier capitonné fournissant un côté très vintage et un confort inégalable. Si ce type de siège était à l’origine fixe, des fabricants plus ingénieux l’ont doté d’un mécanisme de pliage et convertible. Vous pouvez ainsi vous en servir comme lit d’appoint en cas de besoin. Cependant, ce système doit rester une solution de lit provisoire, car étant ferme, les critères de confort d’un lit n’y sont pas tous réunis.

Le prix d’un canapé scandinave

Malgré la praticité et la commodité fournies par un canapé scandinave, il reste abordable. Vous pouvez en acheter en ligne ou dans un magasin spécialisé. Son coût peut varier en fonction de sa marque et de ses matières de fabrication. Vous pouvez prévoir un budget oscillant entre 200 (entrée de gamme 2 places) à 2000 € (sur mesure conçu par des designers de renommée mondiale.).

Pour aller plus loin et créer une ambiance scandinave dans votre chambre, pensez à consulter notre article sur le cadre de lit.

A propos de

Apiculture: élevez vos abeilles comme des reines

Un bon apiculteur ne se contente pas d’élever les abeilles n’importe comment. Un bon apiculteur se doit de respecter et d’élever ses abeilles comme des reines. Si vous ne savez pas comment vous y prendre correctement, renseignez-vous par ici.

Les bons abris : les ruches

Si vous souhaitez optimiser la productivité de vos abeilles, vous devrez commencer par choisir le meilleur logement pour ces créatures. En effet, la première étape de l’apiculture consiste à choisir une bonne ruche et à l’installer correctement. Pour cela, vous devrez choisir les bons matériaux. Faut-il acheter une ruche en plastique ou construire une ruche en bois ? Quelle sorte de ruches choisir : la ruche Langstroth, la ruche Dadant ou la ruche Voirnot ? Le choix vous revient, car vous devrez prendre en compte plusieurs facteurs : type de culture, région. Ensuite, vous devrez choisir le bon emplacement en prenant en compte les critères selon la variété des abeilles : ensoleillement, humidité et vent. Choisissez un environnement propice qui permette aux abeilles de s’alimenter et de se reproduire. Sans oublier que si vous avez plusieurs ruches, il faudra laisser assez d’espace entre chaque ruche.

Les bons équipements

Si vous souhaitez élever vos abeilles comme des reines, nous vous conseillons d’accorder une grande importance aux équipements que vous utilisez. En effet, tous les outils et les combinaisons doivent être de grande qualité. Assurez-vous d’avoir tous les équipements nécessaires. Pour l’apiculture, vous aurez besoin d’un enfumoir, d’un lève-cadre, d’une brosse à abeilles, d’un extracteur, d’un maturateur pour la récolte et bien d’autres outils. Sachez également que les abeilles ont besoin d’être nourris. Il est donc important que vous ayez un budget pour le nourrissement. Le dernier équipement indispensable est la combinaison. En effet, pour assurer votre protection et pour ne pas effrayer vos abeilles, optez pour une combinaison blanche avec des gants.

Les bonnes techniques

Pour élever correctement des abeilles, il faut que l’apiculteur ait le minimum de connaissances dans le domaine. Il faut donc connaître les différentes techniques pour l’élevage de la reine et la production d’essaims. En effet, la réalisation d’essaim artificiel permet d’assurer la viabilité d’une colonie et de produire une reine de remplacement. Il existe aussi différentes méthodes pour assurer l’élevage et la productivité des abeilles. Il n’est pas nécessaire que l’apiculteur les connaisse toutes. Il faut tout simplement qu’il sache qu’il existe une organisation entre l’abeille reine, les mâles et les ouvrières d’une colonie. Il est également nécessaire que l’apiculteur visite régulièrement son rucher. Sans oublier qu’il est de son devoir de protéger les abeilles en nettoyant et en débarrassant le rucher des ennemis.

Comme vous pouvez le constater, l’apiculture demande beaucoup de travail et de connaissances. C’est pour cette raison que nous vous conseillons d’assister à des formations si vous n’êtes pas assez expérimenté dans le domaine. Si vous n’avez pas un assez grand budget pour assister à des formations, nous vous conseillons au moins de lire des livres comme le Traité rustica de l’apiculteur. Et si vous connaissez des apiculteurs professionnels, vous pouvez également leur demander conseil.

A propos de

Bien soigner une gastro

La gastro-entérite est une maladie ou une infection du système digestif de courte durée. Elle se présente sous différents symptômes, à savoir les nausées, les vomissements, les crampes abdominales et les diarrhées qui surviennent rapidement une fois qu’on l’a contractée, et qui disparaissent en 1 à 3 jours en moyenne.

Le mode de transmission de la gastro-entérite

Cette infection se contracte de façons différentes. On peut la contracter par l’intoxication alimentaire, dite également la gastro-entérite bactérienne qui est due à la consommation d’aliment ou bien d’eau contaminés. En effet, ces derniers peuvent avoir été contaminés par des germes provenant des fruits et légumes mal lavés, des fruits de mer, des œufs, de la viande de bœuf et de la volaille.
Il se peut également qu’on contracte la gastro-entérite par contact avec une personne ou un objet contaminé par la maladie. Il s’agit de la gastro-entérite virale qui est transmise par voie oro-fécale. En effet, la maladie se transmet une fois en contact avec un objet contaminé ou un malade et par la suite, on porte les mains au visage, ou bien on prépare le repas ou on mange sans les avoir lavées avant. Il est à noter qu’une personne est dite contagieuse une fois que les symptômes commencent à apparaître et ne disparaissent qu’en environ deux jours.

Comment traiter la gastro-entérite ?

Pour commencer le traitement de la gastro-entérite, il est crucial d’isoler le patient et de le laisser se reposer. Ensuite, il faudra veiller à ce que le malade prend bien soin de boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation. Toutefois, lors d’un vomissement par exemple, il faudra attendre quelques minutes avant de boire de l’eau ou de manger. Cela permet au système digestif de mieux se remettre. Les jeunes quant à eux peuvent boire une solution de réhydratation 30 minutes après que le vomissement soit passé.
Pendant cette période, il est déconseillé de boire de l’alcool, des boissons gazeuses ou des boissons sucrées. En effet, le sucre ne ferait qu’aggraver la diarrhée. Pour la réhydratation, vous pouvez préparer un mélange de 360 ml de jus d’orange non sucré avec 600 ml d’eau bouillie refroidie et une demi-cuillère à thé de sel de table. Une fois préparé, ce mélange peut être conservé pour une durée de 12 heures à température ambiante et 24 heures dans le réfrigérateur. Il est à noter que pour la préparation de cette solution, les doses prescrites doivent être respectées pour qu’elle soit efficace.

A propos de

Comment personnaliser un monument funèbre ?

Un monument funèbre représente l’identité et la singularité du défunt. Le personnaliser l’égaierait davantage et évoquerait les meilleurs souvenirs que sa famille et ses proches garderaient malgré la tristesse causée par sa disparition. Les pompes funèbres se sont spécialisées dans la conception du monument et offrent la possibilité de présenter des matériaux de base à utiliser, de la forme, la dimension, les accessoires en guise de décoration.

Le monument funèbre

Appelé également la pierre tombale, il incarne, au sens propre du terme, la tombe du défunt, sa dernière demeure. En d’autres termes, c’est un ensemble de pierres qui couvre un lopin de terre d’un cimetière pour servir de sépulcre où les proches d’une personne disparue lui rendent un dernier hommage. Ce lieu peut être personnalisé selon les désirs de sa famille pour représenter son identité, sa mémoire.

Ce lieu de recueillement des amis et proches du défunt nécessite quelques décorations particulières pour le rendre unique et digne du personnage disparu. Les pompes funèbres offrent de plus en plus de produits à leurs clients afin de leur rendre le service qui consiste à soulager leur souffrance et faire sortir cet endroit de son sinistre état. D’où le choix du matériau à utiliser pour la construction du monument.

Comment le personnaliser ?

La pierre tombale est habituellement construite avec du granit, un matériau très solide et de différentes couleurs, rendant à l’édifice sa simplicité. Mais la pierre et le marbre, dessiné de ses veines, font également partie des types de roches dures et naturelles qui se conservent très longtemps. Aussi, leur aspect varié est source de diversité dans la production des monuments funéraires. Dessus peuvent être gravés à jamais, manuellement ou au laser, des messages personnalisés, des citations, des dessins, et même le portrait du défunt, tout ce qui peut aider les amis et familles de la personne décédée à se remémorer avec respect et en tout honneur des bons souvenirs passés de son vivant.

Plusieurs accessoires s’ajoutent dans la personnalisation du monument funèbre : la stèle, qui sert souvent à marquer l’emplacement de la sépulture, possède une forme variée, rectangulaire, ronde, en forme de cœur, ou autre forme spécifique selon le choix de la famille ; les dessins et écritures peuvent avoir un relief en bronze, une matière très noble et qui donne de la valeur au monument ; le portrait du défunt se fait sur un support très résistante, la porcelaine ; enfin des vases et des jardinières en granit ou autre matériau où des fleurs rendraient plus agréable le monument.

La modernité

Outre ces accessoires, la plaque funéraire a récemment connu une remarquable avancée par rapport aux monuments funèbres traditionnels. De nouvelles structures ont largement modernisé la présentation de la sépulture. Actuellement, l’acier et le verre sont exploités artistiquement pour donner un nouveau souffle dans la personnalisation des pierres tombales. Une formidable création rapprochant encore plus la famille au défunt, les encourageant non seulement d’entretenir la tombe mais aussi en ayant un sentiment de satisfaction.

A propos de

Combien gagne un freelance avec le portage salarial ?

La question qui tourmente les personnes travaillant en freelance et qui hésitent encore à essayer le portage salarial c’est combien ils peuvent gagner en choisissant cette pratique. Certains pensent qu’ils peuvent encaisser plus alors que d’autres supposent qu’ils perdront quelques chiffres, voici donc quelques éléments de réponse pour éclaircir le sujet.

freelance

De quoi dépend le salaire ?

Le salaire qu’on va percevoir dépend uniquement du montant du service qu’on a facturé aux clients et rien d’autre. Tout part de là et c’est par rapport à ce chiffre que les calculs vont être faits. La société de portage n’entre quasiment pas dans la négociation entre le travailleur et son client. Toutefois, pour être éligible au portage salarial, le montant doit équivaloir à 75 % du plafond de la sécurité sociale en temps plein c’est-à-dire 2452 € par mois. On peut fixer le prix de la prestation en fonction de cette somme si on veut entrer dans le portage salarial.

Quels sont les frais à payer ?

Comme tous les salaires, les rémunérations avec le portage salarial sont déduites de certains frais pour donner la somme que l’employé recevra. Tout d’abord, ce qui fait la particularité du portage salarial c’est qu’il y a ce qu’on appelle le frais de gestion qui est perçu par la société dont le travailleur freelance est client. Ce frais vaut à peu près 7 à 10 % du chiffre d’affaires selon le contrat. Ensuite, d’autres frais plus courants sont extraits de cette somme, ce sont les charges patronales, charges salariales. Mais il existe aussi des contrats qui permettent de récupérer le TVA pour une somme suffisante.

Simulation de ce que peut gagner un freelance avec le portage salarial ?

Supposons qu’on a facturé notre prestation à 2500 €. Lorsque le frais de gestion a été déduit c’est-à-dire les 10 %, il ne reste plus que 2250 €. Après cela viennent les charges patronales ainsi que les charges salariales qui valent respectivement 52 % et 22 %. Finalement, le travailleur freealnce touchera donc 1155 € de salaire net. Par simple calcul, on voit donc que le salaire est égal à 46,2 % du chiffre d’affaires. Mais cette opération peut être considérée comme simple, car il existe des contrats plus complexes.

Le portage salarial n’est donc pas une garantie de gagner plus ni un chemin qui mènera irrémédiablement à une perte, c’est plus complexe que cela. La somme qu’on va encaisser dépend grandement de ce qu’on a facturé aux clients surtout si on est en freelance. Le portage salarial ne déroge donc pas à cette règle de la vie qui stipule que pour gagner plus il faut travailler plus.

A propos de

Faut-il investir à Aucamville ?

Aucamville est une ancienne terre maraîchère ayant récemment pris le statut de petite ville. Cette commune située à la périphérie de Toulouse connait un dynamisme croissant, et les projets immobiliers neufs y fleurissent peu à peu. Mais quels sont les atouts de cette ville ? Et investir à Aucamville est-ce une bonne idée ?

Aucamville, une petite ville dynamique

Aucamville est la ville idéale si vous recherchez un lieu de vie aux portes de Toulouse. Elle compte près de 8.200 habitants et a récemment changé son statut de « village » à « petite ville » avec succès. Ainsi, les constructions en briques rouges héritées de l’ancien village restent toujours présentes, et cohabitent maintenant avec les appartements neufs et modernes récemment construits. L’architecture y est donc variée, mais parvient cependant à s‘harmoniser.

La route de Fronton qui traverse la ville est considérée comme étant l’épine dorsale de la commune, et est un atout essentiel en termes d’accessibilité, de commerces et d’activités. La RD 820 qui relie Toulouse à Montauban et l’A62 qui est une autoroute « des deux mers » faisant le lien entre Toulouse et Bordeaux sont également des axes de communication très importants.

Sur le plan culturel et associatif, la ville connait un véritable dynamisme, puisqu’elle compte une soixantaine d’associations aucamvilloises. Les infrastructures pour les enfants, comme les écoles, les équipements scolaires ou les lieux de garde d’enfants y sont nombreuses, ce qui rassure les parents souhaitant s’installer dans la commune. Les adultes y trouveront également leurs comptes car il y existe de nombreuses sorte de lieux de sorties, comme le centre culturel, le cinéma, la zone commerciale etc.

En termes d’emplois, les habitants d’Aucamville sont proches des pôles d’emplois commerciaux comme la zone commerciale du Fronton. La proximité des zones industrielles comme le Liebherr Aérospace est également un véritable atout.

Pourquoi faut-il investir à Aucamville

Aucamville possède plusieurs atouts qui pourraient pousser un particulier à y investir, notamment dans le neuf. On y compte actuellement environ 50% de propriétaires, et 50% de locataires. Cependant, la ville est classée zone éligible Pinel classée B1. En d’autres termes, l’Etat estime que l’offre immobilière y reste insuffisante, et n’est pas en mesure de satisfaire toutes les demandes locatives. Il s’agit donc d’une zone tendue. Les investisseurs envisageant d’acquérir un bien immobilier destiné à être loué à un tiers auront donc toutes les chances de trouver facilement des locataires.

Comme elle est éligible à la loi Pinel, un investisseur y faisant l’acquisition d’un logement neuf à vocation locative et respectant les normes RT2012 relatives à la consommation énergétique pourra bénéficier d’une défiscalisation accordée par l’Etat. Ainsi, une réduction d’impôt sur le bien de 12% est accordée si celui-ci est loué durant 6 ans. Si la location dure 9 ans, la défiscalisation sera de 18%. Enfin, pour une location de 12 ans, l’impôt sera réduit de 21%.

Notons également que d’autres dispositifs comme le PTZ (Prêt à Taux Zéro) ou la possibilité de rembourser les prêts immobiliers via les mensualités reçues durant la location incitent les particuliers à investir dans le neuf.

Un investisseur pariant sur Aucamville pourra compter sur une ville ayant une activité économique soutenue, notamment grâce aux zones d’activité commerciales, industrielles et artisanales. L’implantation de la société Liebherr permet de fortifier l’économie locale avec plus de 1.200 employés sur site. Les demandes en logement et les pouvoirs d’achat sont donc bel et bien présents.

A propos de

Bien entretenir sa batterie de camping-car

Une batterie de camping-car nécessite, comme tous les objets électriques, un entretien régulier pour optimiser sa durée de vie et conserver au maximum sa performance. Pour cela, il faut adopter certaines pratiques qui doivent devenir des habitudes pour tout adepte de camping-car.

Respecter les consignes d’entretien

Ce conseil est surtout primordial pour ceux qui utilisent des batteries au plomb ouvertes. Ce genre de batterie nécessite des entretiens contrairement aux autres modèles. Le plus important c’est l’ajout d’eau distillée, il ne faut en aucun cas laisser la batterie à cours d’eau sinon de considérables dégâts peuvent arriver. Il est également recommandé de bien lire la notice pour vérifier qu’il n’y a pas d’autres consignes à respecter et cela est valable pour tous les types de batterie.

Éviter une décharge trop faible

Lorsqu’on utilise la batterie, il ne faut pas attendre qu’elle soit à plat ou à un niveau de décharge critique pour que l’on pense à le charger. Le niveau idéal pour rehausser la charge de la batterie est de 50%. Si on respecte ce seuil, on peut être sûr qu’elle aura une très longue durée de vie. Il ne faut surtout pas descendre à moins de 30%, sinon la batterie ne récupérera pas assez quand on la charge. Une charge trop tôt peut également endommager la batterie c’est-à-dire à partir de 80% et plus.

Charger pleinement après chaque cycle

Quand on décide de charger la batterie, il faut le faire jusqu’à 100% et de préférence sans interruption surtout si cette dernière peut s’avérer être longue. Si on n’effectue pas la charge à 100% et qu’on décide d’utiliser la batterie, la performance de celle-ci va diminuer. Pour faire une charge pleine, le mieux est d’utiliser le secteur à 220 V ou si on a les moyens, d’utiliser des panneaux solaires. Ce sont les seuls à pouvoir fournir plus de 14 V qui est la tension d’absorption de la batterie.

Prévenir l’autodécharge

Même si on met notre camping-car au repos, et par conséquent la batterie aussi, des processus chimiques font que celle-ci perd de la charge même si elle ne fonctionne pas. Si une batterie a le malheur d’être totalement à plat dû à l’autodécharge, il se peut qu’elle perd plus de la moitié de sa performance originelle. Il faut donc charger la batterie de temps en temps même si on ne l’utilise pas. Pour cela, on la branche à 230 V pendant 24 heures tous les 1 ou 2 mois.

Garder la température supportable

Une batterie est très sensible à la température puisque c’est l’un des paramètres qui entrent en jeu pour définir sa performance. Un trop haut ou trop bas niveau de mercure peut donc affecter la batterie et provoquer une baisse de sa qualité. Il faut garder la température entre 20 et 35ᵒC si cela est possible car c’est l’intervalle idéal. Il faut également savoir qu’une batterie supporte mieux le froid que la chaleur.

A propos de

Tout savoir sur le Shoei NXR

Si vous êtes un fan de moto et que vous désirez rouler sur votre deux-roues en toute sécurité, vous devez choisir le casque adapté à vos besoins, que ce soit au niveau du confort, de la performance ou de la sécurité. Le Shoei NXR est l’un des modèles qui pourrait vous ravir. À travers ces quelques lignes, nous allons vous faire découvrir ses caractéristiques.

Casque Shoei NXR : une conception sur mesure

Dernier modèle des casques sport-GT de la marque Shoei, ce NXR offre un champ de vision large, que ce soit au niveau de sa hauteur ou de sa largeur. Son cache-nez et son ouverture sont disposés de manière à ne pas encombrer son utilisateur.
L’une des spécificités qui distinguent ce modèle concerne sa ventilation. Il comporte en effet quatre points d’entrée d’air (1 menton, 3 frontaux) et six points d’extraction. Ce système est le garant d’une performance de ventilation optimale.
Ce casque moto est muni d’un écran CWR-1 disposant d’un film Pinlock qui permet de réduire considérablement la formation des buées. Il est également livré avec un écran incolore de série. L’installation d’un système d’intercom reste facile, car il comporte déjà toutes les dispositions nécessaires.

Tout dans le confort et la sécurité

Doté d’un intérieur en mousse polyuréthane et d’une combinaison de tissu haute performance ainsi que des mousses de joue disponibles en quatre dimensions, le confort de ce casque n’est plus à démontrer. Confectionnée en fibres organiques et en multi-composites superposés, sa coque peut résister aux chocs. Le casque comporte un calotin en polystyrène multi-densité pour renforcer la sécurité.
Il dispose d’un système de fermeture en boucle double D, qui contrairement à la micrométrique, est tout à fait autorisé sur la grande majorité des circuits européens. De plus, il assure un ajustement parfait et reste très pratique à utiliser. Il est également bon de noter qu’il est muni d’un système de sécurité EQRS qui permet de faciliter l’extraction du casque en cas d’accident.

Un design compact et robuste

Ce casque répond à un design compact. Robuste, il est tout à fait typique à un caractère sportif. En plus de lui fournir un look unique en son genre, cette structure offre également un excellent aérodynamisme pour une stabilité optimisée, notamment grâce à son aileron intégré. D’un poids d’environ 1300 gr, il se fait vite oublier, peu importe la distance à parcourir.
Pour ce qui est de son design, il est épuré avec une finition perfectionnée dans les moindres détails. Par ailleurs, quels que soient votre look et vos goûts, vous pouvez trouver le modèle de votre choix. Plus discret, vous avez les couleurs unies. Si vous aimez les styles plus osés, il existe des modèles reflétant l’audace et l’aventure.
Dans son ensemble, ce casque moto Shoei NXR fournit de très bonne performance, que ce soit sur la route ou hors-piste. Il peut être adapté à différents profils de motards, des plus discrets aux passionnés de sensations fortes. Au niveau du prix, il promet un très bon compromis en matière de rapport qualité-prix.

A propos de

La scarlatine, symptômes, transmission et traitement

Rare et bénigne, la scarlatine est une infection bactérienne atteignant principalement l’enfant. Peu contagieuse, elle se transmet par voie aérienne ou par contact direct avec le patient. Elle se manifeste à l’aide de différents symptômes et nécessite un traitement adéquat pour éviter toute complication.

Les symptômes de cette affection

Survenant le plus souvent chez l’enfant de 5 à 10 ans, la scarlatine est engendrée par une bactérie sécrétant une toxine qui se propage dans l’organisme. C’est cette toxine qui est la cause de l’éruption cutanée se manifestant chez le patient.

Le délai compris entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes dure en moyenne 1 à 4 jours. Le patient présente alors une angine qui l’empêche d’avaler facilement les aliments. Les ganglions du cou ainsi que les amygdales gonflent, tandis que la gorge est enflammée et rouge. En plus d’avoir une fièvre avec une température de plus de 38,5° C, le malade peut ressentir des douleurs abdominales, des maux de tête, des nausées et/ou des vomissements.

L’éruption cutanée se manifeste 24 heures à 48 heures après le début de l’angine. Comportant des points rouges marqués de part et d’autre du corps, la peau devient granuleuse et rugueuse au toucher. Ces points naissent aux plis de l’aine, du coude et sous l’aisselle pour se propager sur le pourtour de la bouche, au bas de l’abdomen, en haut du thorax, sur les extrémités du corps excepté les plantes des pieds et les paumes des mains.
Quant à la langue, elle est recouverte au départ d’un enduit blanc épais pour présenter ensuite une dépapillation se localisant de la périphérie vers le centre. Après quelques jours, elle devient rouge framboisée.

Transmission et traitement

Une personne infectée par la scarlatine peut la transmettre à une autre en toussant, en éternuant ou en projetant des gouttelettes de salive dans l’air. Il est également possible pour une personne saine de contracter la bactérie responsable de cette maladie lorsqu’elle utilise des objets contenant les sécrétions du malade. En introduisant ses mains souillées par les sécrétions de ce dernier dans le nez ou la bouche, elle est susceptible de contracter cette affection.

Afin d’anticiper tout risque de complication, il est primordial de bien traiter la scarlatine. Le traitement qui dure 10 jours doit être respecté à la lettre. Ainsi, un repos au lit et une mise à l’écart pendant deux semaines sont recommandés. Le médecin prescrira de l’amoxycilline ou la pénicilline V administré par voie orale. Si le patient est allergique à la pénicilline, il devra prendre des macrolides. La benzathine-pénicilline sera administrée par voie intramusculaire au cas où le traitement n’a pas été suivi à la lettre. Un contrôle particulier des urines du patient, des articulations et du cou sera effectué par le docteur pour éviter les complications graves.

A propos de