Races de chiens particulières : connaître les plus étonnantes du genre canin

La plupart des cynophiles ne prennent en compte que les races de chiens les plus courants. Il existe pourtant différentes races qui sortent de l’ordinaire, qui méritent toutes les attentions du monde. Parmi les 342 races de chiens enregistrées par la fédération cynologique internationale, voici celles qui sont caractérisées par des propriétés spéciales.

Le Catalburun

Provenant de la Turquie, le Catalburun figure parmi les races de chiens les plus rares du monde. Il se caractérise par la forme de sa tête assez particulière et surtout par son nez fendu en deux. Il en est le seul qui possède cette propriété chez les canins. Actuellement, la population de celui-ci est vraiment réduite. De plus, il est rare de le trouver hors de son pays d’origine.

Son odorat est très développé. De nombreux spécialistes ont affirmé que cet attribut est dû principalement à la forme de son nez. C’est un véritable chien pisteur tout en restant très obéissant. Il peut alors devenir un excellent compagnon de chasse.

Le chien du Pharaon

Le lévrier du Pharaon ou le chien du Pharaon est originaire de l’Égypte, plus particulièrement de Malte. Si on le décrit assez vite, il a un corps fin et à la fois musclé. Son pelage est court avec une robe de couleur unique. Il possède des capacités sensorielles très développées. Il a un excellent odorat qui lui permet de pister n’importe quel indice. Sa vue et son ouïe sont également de la même trempe, lui faisant un meilleur chien de chasse.

Sa particularité se repose sur son origine, car il provient de l’Égypte antique. Il est représenté en image dans la mythologie du pays. Il n’aboie presque jamais et se méfie de tous les êtres qui lui sont étrangers. Par ailleurs, il s’agit d’un animal très intelligent qui assimile rapidement tout ce qu’on lui apprend.

Le Mudi

D’origine hongroise, le Mudi est une race de chien spéciale en raison de son apparence hors du commun. Il est surtout destiné à la garde des troupeaux, mais il peut également devenir un très bon animal de compagnie. Il se reconnaît avec son pelage contrasté qui est généralement coloré en noir parsemé de gris. Les taches se posent de manière irrégulière sur son visage et sur ses pattes.

Le Mudi est un animal hyperactif qui aime travailler pour son maître. On peut dire qu’il a le sens du rythme et des activités. Avec ses capacités de pistage et son endurance particulière, il peut devenir un excellent camarade pour les travaux de campagne.

Le Puli

Se présentant dans la liste des chiens les plus poilus du monde, le Puli possède un pelage vraiment extraordinaire. Originaire d’Asie, mais vivant majoritairement en Hongrie, cette race possède deux couches de poils. La première se caractérise par des propriétés douces et laineuses. Par contre, celle qui se trouve en surface est plus rugueuse tout en étant longue. L’ensemble de ces derniers forment des torsades pour avoir des boucles de poils ressemblant à des dreadlocks.

Hormis ses particularités physiques, c’est un chien très affectueux qui raffole des câlins. Très affectueux, il peut facilement être apprivoisé. Malgré tout, il se montre très vigilant vis-à-vis des étrangers.

A propos de

3 conseils pour bien élever son chat

Même s’il est plus facile à vivre qu’un chien, ce qui explique d’ailleurs son succès auprès des foyers français, le chat a besoin d’une bonne base d’éducation, garante d’une cohabitation harmonieuse dans la maison. Avec un peu de patience et les bonnes méthodes ci-après, vous vivrez une belle relation avec votre nouvel animal parfois sauvage !

Lui apprendre la propreté

La première étape de l’éducation sur votre chat va porter sur sa propreté. Vous devez savoir qu’à la base, il est naturellement propre. Dès sa naissance, sa mère s’est occupée de son hygiène en éliminant toutes traces de souillures dans son environnement et sur son pelage. C’est pourquoi dès qu’il grandit, le chat fait sa toilette lui-même se léchant. Quant aux sécrétions, là encore, c’est sa mère qui va lui inculquer les bonnes manières. Durant la période de sevrage, il va l’observer en train d’utiliser la litière.

Avant son arrivée chez vous, vous devez déjà avoir préparé sa propre litière, à installer assez loin de la zone de couchage et de jeu. Les félins n’apprécient pas mélanger leurs différents espaces vitaux. Après les repas, habituez Félix à l’usage de la litière en l’y emmenant. Si jamais il ne respecte pas les règles et se met à déféquer ou uriner à l’extérieur de la litière, vous devez le punir, bien évidemment, sans violence. Soyez ferme et rappelez-le à l’ordre. Désignez la litière puis placez-le dedans.

Les punitions et les récompenses

Lorsque votre chat fait des bêtises, les punitions lui feront comprendre que son acte est préjudiciable. La sanction doit être donnée pile au moment où il a fait une bêtise. Car si vous laissez passer un long moment entre une réprimande et sa gaffe, il ne comprendra pas pourquoi il se fait punir. En outre, vous ne devez jamais recourir à la violence, car cela va envenimer votre cohabitation, susciter la peur chez votre chat et entraîner une perte de confiance. Il vaut mieux punir à distance selon les conseils des sites spécialisés comme Le Mag du Chat. Par exemple, tapez fort dans vos mains ou aspergez-le d’eau à l’aide d’un pistolet à eau pour l’effrayer. Enfin, si votre animal de compagnie a obéi à vos ordres, récompensez-le avec des caresses, des paroles affectueuses ou des friandises. La technique de renforcement positif est toujours plus efficace que les punitions.

Éviter les griffades des meubles

Les chats ont tendance à faire leurs griffes partout dans la maison allant jusqu’à saccager les meubles. Il faut savoir que ce comportement est naturel chez les félins. Il leur permet notamment de marquer leur territoire, car en griffant, ils déposent des phéromones sur les endroits qui permettent à leurs congénères de savoir qu’ils sont sur sa zone de vie. Pour que votre chat ne commette pas ce geste sur vos meubles, procurez-lui des griffoirs. Dans le commerce, il existe différents modèles : en sisal, en carton, directement intégré sur un arbre à chat… Vous devez apprendre à votre chat à l’utiliser. Placez-le devant le griffoir puis délicatement, sortez ses griffes. Frottez ensuite le griffoir. De cette manière, il saura très vite à quoi cet objet est destiné et il se détournera de vos canapés, rideaux et murs pour faire ses griffes.

A propos de