Développé couché, attention à éviter les erreurs !

développé couché

Si vous pratiquez le fitness ou la musculation dans une salle de remise en forme, il est important de veiller à ne pas commettre d’erreurs et ceci est d’autant plus important si vous répétez les mêmes mouvements très régulièrement.

Le développé couché pour développer la force athlétique

Considéré comme l’un des trois mouvements de base pour développer la force athlétique (les squats et le soulever de terre), le développé couché est un exercice de musculation et poly-articulaire de force visant à développer la masse musculaire des pectoraux sans oublier les deltoïdes et les triceps. Localisés au niveau du thorax, les pectoraux s’étendent à l’avant du corps, depuis les épaules jusqu’aux abdominaux. Afin de garantir et d’optimiser la prise de muscle dans cette zone, il est recommandé de faire des séries avec des répétitions à plus de 70 % de sa charge maximum. Les coachs du club de fitness et musculation d’Amiens vous indiquent quelques bonnes pratiques à suivre scrupuleusement. Voici donc quelques conseils pour bien faire ses développés couchés et éviter tout danger.

Techniques et exercices

Les techniques du développé couché ont peu changé au fil des années. On retrouve la traditionnelle pratique du développé sur un banc de musculation avec barres ou haltères. Aujourd’hui, il existe des machines plus modernes proposant des mouvements de presse plus guidés et plus ciblés. Il est donc important avant tout de bien comprendre l’anatomie de ses pectoraux et que le petit pectoral travaille en concordance avec le grand pectoral. Les développés couchés sont :

- Les développés inclinés

- Couchés

- Déclinés

Ce qui compte, c’est de faire des exercices permettant de pousser le maximum de charge possible ; plus c’est lourd et plus vous solliciterez le maximum de muscles. N’hésitez à prendre des moments de pauses un peu plus longues entre chaque série afin de bien laisser reposer les muscles et pouvoir continuer à développer des séances lourdes. Il est également conseillé de varier l’utilisation d’appareils de musculation comme les altères permettant ainsi divers exercices complémentaires :

- La barre fournie un travail en résistance idéal pour des gains en volume et en épaisseur musculaire

- Les altères procurent un meilleur étirement permettant un travail des côtés de manière indépendante

- Les machines à poulie apportent davantage de sécurité à l’exécution des mouvements et permettent ainsi une tension continue avec une meilleure maitrise de la trajectoire des mouvements au fil des séances de musculation.

Les risques à éviter

La pratique du développé couché nécessite des mesures de sécurité à respecter pour éviter tous risques de blessures. Il est toujours conseillé de pratiquer avec une personne derrière le banc de musculation afin d’éviter d’être écrasé par la barre en cas de faiblesse musculaire. Aussi, il est important de soulever une masse proportionnelle à sa force et éviter ainsi de trop courber le bas du dos lors des développés. Enfin comme tout exercice réalisé avec des charges lourdes, le développé peut entraîner des tendinites ou des lésions articulaires et déchirures musculaires. Il est capital de réaliser des mouvements avec une parfaite technique et une charge adaptée à ses capacités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>