Que se cache t-il derrière un e-liquide pas cher ?

liquide-cigarette-electronique-pas-cher

Quand il prend connaissance d’un produit à bas prix, le consommateur a un réflexe : celui de penser que cet objet est peu fiable, qu’il a été fabriqué à partir de matières premières étrangers de mauvaise qualité, sans respect des normes de fabrication…
Nous allons voir que les choses ne sont pas si simples et qu’un e-liquide pas cher n’offre pas forcément moins de garanties en qualité et en sécurité sanitaire. Si vous vous sentez concernés par cette question sur les liquides de cigarette électronique, le site ma-cigarette.fr répond à la question : Faut-il se méfier de certains e-liquides ?

E-liquide conforme à la législation

e-liquide-pas-cherThéoriquement, tous les e-liquides qui sont commercialisés sur le territoire français doivent être en accord avec la législation française et européenne. Autrement dit, ils doivent présenter un taux de nicotine inférieur ou égal à 20 mg/ml, un bouchon sécurité enfant, la présence de propylène glycol et/ou de glycérine végétale certifiée et un certain nombre d’informations sur l’étiquette ; par exemple les pictogrammes de rigueur en fonction du dosage en nicotine. Bientôt, les flacons seront limités à 10 ml une fois que la Directive Européenne sur les produits du tabac sera appliquée dans notre pays (mai 2016). Q’il soit cher ou à prix modéré, un e-liquide doit donc respecter toute cette réglementation. Si le produit vient de l’étranger, il est contrôlé par la Douane française pour veiller à ce qu’il soit conforme à la loi. Si le produit est « français », les inspections sont beaucoup plus rares. Dans ces conditions, un produit cher, par exemple, un e-liquide français, ne présentera pas nécessairement de gages supplémentaires par rapport à un e-liquide pas cher.

Grossiste de e-liquide

grossiste e liquideRappelons qu’un professionnel a la possibilité de négocier les prix s’il se procure un grand nombre de produits. C’est ce que l’on appelle le prix de gros. Plus précisément, le prix unitaire est dégressif : il baisse en fonction du nombre du volume commandé, en pourcentage ou par un système de paliers. Plus le grossiste commande de produits et moins il paiera pour chacun d’entre eux. Concrètement, le fournisseur peut pratiquer auprès de ses clients professionnels des prix très avantageux par rapport à la tarification pour les particuliers. En l’occurrence, le grossiste de e-liquide peut abaisser les tarifs pour ses revendeurs mais le produit reste le même que dans une autre boutique : même composition, même qualité et même fiabilité. Le vapoteur ne prend donc pas plus de risque en commandant un e-liquide pas cher qu’en achetant le même liquide de cigarette électronique à prix fort !

Provenance des ingrédients d’un e-liquide

e-liquide-francaisQuand on pense à un produit français, on imagine instinctivement qu’il contient uniquement des matières d’origine française. Quand un consommateur pense aux e-liquides, c’est la même chose : il est persuadé qu’il n’y aura à l’intérieur que des composants français. Ce n’est pas ce que dit la loi : un produit peut être certifié comme « fabriqué en France » si son assemblage est réalisé sur le territoire français. Mais il n’y a aucune obligation quant à la provenance des éléments qui entrent dans la composition du produit. Si les composants viennent de l’étranger, peu importe : le modèle sera « Made in France » du moment que ces éléments sont rassemblées, réunis (en l’occurrence mis en bouteille) en France. Allons plus loin : si un e-liquide peut être français, il ne pourra jamais être 100% français. Tout simplement parce que certains ingrédients ne sont pas produits en France. Par exemple, la nicotine qui vient entre autres de Suisse.

Si ce sujet vous intéresse, voici un article du site tabac-liberte.com : Provenance des e-liquides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>