Un facteur sujet à l’incontinence : l’âge

incontinence-homme-femme

De nos jours, l’incontinence est devenue un véritable problème de santé publique. En effet, le nombre de personnes qui en sont atteintes a considérablement augmenté ces dernières années. De plus, ce trouble engendre aujourd’hui des coûts financiers importants que ce soit pour l’usage des produits de protection, ou pour les différentes recherches médico-diagnostiques qui sont engagées par les patients.

Mais ce qui est le plus déterminant, c’est que les cas d’incontinence semblent augmenter avec l’âge. Effectivement, ce symptôme se rencontre le plus chez les personnes âgées. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il est lié seulement à l’âge. Le nombre de personnes âgées qui n’en sont pas victimes est également très important. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les facteurs de risques d’atteinte de l’incontinence sont beaucoup plus nombreux chez cette catégorie de personnes. Pourquoi et comment ? Le développement qui suit vous en dira un peu plus.

L’incontinence : c’est quoi exactement ?

l'incontinence c'est le fait de ne pas se retenir de faire pipiTout d’abord, l’incontinence est définie comme une perte involontaire et incontrôlable d’urine. En effet, les victimes de ce trouble peuvent, selon le cas, se trouver dans l’incapacité occasionnelle ou permanente de retenir leurs urines. Ce qui peut parfois même engendrer des troubles psychiques dans la mesure où les personnes qui en sont atteintes peuvent éprouver de la honte et de la crainte envers son entourage. Ce qui les pousse souvent à s’isoler et à se replier sur elles-mêmes, causant ainsi de la dépression.

De nombreuses causes peuvent être à l’origine de l’incontinence, mais elle est le plus fréquemment associée à certains troubles liés au vieillissement physiologique, à des troubles psychiques, à des polypathologies ou encore à des facteurs sociaux et environnementaux.

Par contre, l’incontinence séniors a pour principale cause l’appauvrissement en fibres musculaires des sphincters et de la vessie. Mais elle peut également être causée par des troubles moteurs, des troubles liés à la coordination des mouvements, les environnements mal adaptés, la dépendance et le fait d’être coincé au lit, ainsi que certains troubles métaboliques.

Comment se manifeste l’incontinence chez les personnes âgées ?

incontinence-seniorLes types d’incontinence les plus rencontrés chez les séniors sont l’incontinence d’effort, l’incontinence par regorgement, l’incontinence de situation relative aux troubles cognitifs et l’incontinence en liaison avec un handicap moteur. Elle se manifeste tous généralement par une perte incontrôlable et involontaire de l’urine, mais ces symptômes s’accompagnent aussi par une diminution du jet ou des difficultés d’initiation de la miction chez les sujets masculins. Mais il existe également des prises en charge spécialement adaptées aux personnes âgées atteintes d’incontinence.

Comment traiter l’incontinence ?

rééducation périnéealeComme pour tout autre symptôme, il existe également des traitements pour l’incontinence. Ils sont de trois ordres selon la sévérité du symptôme : la rééducation périnéale les traitements médicamenteux et les interventions chirurgicales.

Néanmoins, l’incontinence séniors est plus difficile à traiter. En effet, chez les personnes âgées, ce symptôme est le plus souvent associé à des troubles cognitifs ou à une démence. Seuls les traitements médicamenteux ou encore la pose de sphincters artificiels peuvent ainsi aider à la réduction des symptômes.

A propos de Guillaume

Constamment à la recherche de l'actu utile et pertinente, je partage mes découvertes et mes trouvailles à travers mes articles, qui j'espère égayeront votre journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>