La scarlatine, symptômes, transmission et traitement

scarlatine-boutons

Rare et bénigne, la scarlatine est une infection bactérienne atteignant principalement l’enfant. Peu contagieuse, elle se transmet par voie aérienne ou par contact direct avec le patient. Elle se manifeste à l’aide de différents symptômes et nécessite un traitement adéquat pour éviter toute complication.

Les symptômes de cette affection

Survenant le plus souvent chez l’enfant de 5 à 10 ans, la scarlatine est engendrée par une bactérie sécrétant une toxine qui se propage dans l’organisme. C’est cette toxine qui est la cause de l’éruption cutanée se manifestant chez le patient.

Le délai compris entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes dure en moyenne 1 à 4 jours. Le patient présente alors une angine qui l’empêche d’avaler facilement les aliments. Les ganglions du cou ainsi que les amygdales gonflent, tandis que la gorge est enflammée et rouge. En plus d’avoir une fièvre avec une température de plus de 38,5° C, le malade peut ressentir des douleurs abdominales, des maux de tête, des nausées et/ou des vomissements.

L’éruption cutanée se manifeste 24 heures à 48 heures après le début de l’angine. Comportant des points rouges marqués de part et d’autre du corps, la peau devient granuleuse et rugueuse au toucher. Ces points naissent aux plis de l’aine, du coude et sous l’aisselle pour se propager sur le pourtour de la bouche, au bas de l’abdomen, en haut du thorax, sur les extrémités du corps excepté les plantes des pieds et les paumes des mains.
Quant à la langue, elle est recouverte au départ d’un enduit blanc épais pour présenter ensuite une dépapillation se localisant de la périphérie vers le centre. Après quelques jours, elle devient rouge framboisée.

Transmission et traitement

Une personne infectée par la scarlatine peut la transmettre à une autre en toussant, en éternuant ou en projetant des gouttelettes de salive dans l’air. Il est également possible pour une personne saine de contracter la bactérie responsable de cette maladie lorsqu’elle utilise des objets contenant les sécrétions du malade. En introduisant ses mains souillées par les sécrétions de ce dernier dans le nez ou la bouche, elle est susceptible de contracter cette affection.

Afin d’anticiper tout risque de complication, il est primordial de bien traiter la scarlatine. Le traitement qui dure 10 jours doit être respecté à la lettre. Ainsi, un repos au lit et une mise à l’écart pendant deux semaines sont recommandés. Le médecin prescrira de l’amoxycilline ou la pénicilline V administré par voie orale. Si le patient est allergique à la pénicilline, il devra prendre des macrolides. La benzathine-pénicilline sera administrée par voie intramusculaire au cas où le traitement n’a pas été suivi à la lettre. Un contrôle particulier des urines du patient, des articulations et du cou sera effectué par le docteur pour éviter les complications graves.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>