Le Botox : bonne ou mauvaise idée

injection-botox

Le Botox tient encore le premier rôle de nos jours pour ce qui est des traitements contre la vieillesse. Il faut dire que ce genre de démarche a eu plusieurs années d’avance avant les autres. De quoi lui suffire à marquer son territoire de manière indélébile. Il y a quelques années de cela, le Botox a pourtant eu une mauvaise réputation. Alors, il est normal qu’aujourd’hui on se pose la question : est-ce réellement la bonne chose à faire ?

Le Botox : un poison

Le Botox est un ingrédient naturel. Vous pouvez en trouver dans les parcs et dans les réserves naturelles du monde. Mais dans son environnement d’origine, c’est un poison. Selon les recherches, ce serait même un poison plus fort que l’arsenic, qui est aujourd’hui connu pour être le pire de tous. Les scientifiques qui travaillent avec ce traitement sont au courant. C’est d’ailleurs cet effet de relâchement des muscles que produit le Botox qui en a fait le renom.

Mais ne vous inquiétez pas, le Botox que l’on vous injecte a déjà été dilué. La poudre blanche est combinée avec du liquide physiologique. C’est ce qui permet aux médecins de les injecter dans la zone à traiter via une seringue.

Si vos sens ne répondent pas très bien après la séance, c’est normal. Ce sont les effets secondaires de l’injection. Votre visage se fige pendant quelques heures. Votre vue sera trouble. Votre odorat sera inactif. C’est la preuve que le poison fait son effet.

Limiter les risques

Depuis des années, le Botox a attiré des millions de personnes à travers le monde. Ce sont les stars qui ont commencé la tendance. Et petit à petit, celle-ci a été le dada des particuliers. C’est bien la preuve que les risques de ce genre d’injection ne sont pas si importants.

Effectivement, il est possible de limiter les risques de l’injection botox. Pour commencer, faites confiances à des médecins de renoms. Il y a beaucoup de faussaires sur le marché. Si vous en êtes victimes, votre visage risque d’être figé dans une position peu flatteuse.

En outre, les injections ne doivent pas se faire trop répétitivement. Le cas échéant, vos muscles se relâcheront définitivement. Une injection tous les 6 mois, sur la zone T du visage ou pour traiter les rides d’expressions et de vieillesse suffit amplement.

Enfin, il faut respecter les contre-indications que les médecins vous donnent. Par exemple, les femmes enceintes ne doivent pas avoir recours à ce genre de pratique.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>