L’essentiel à savoir sur le crédit immobilier

credit-immobilier

Le crédit immobilier est un prêt « affecté », dans le sens où les sommes empruntées ne peuvent être employées que pour une acquisition immobilière neuve ou ancienne, comme une maison, un appartement, une résidence location, des murs commerciaux appartenant à une SCI ou SCPI. Le crédit immobilier nécessite donc une garantie, qui porte sur un bien précédemment acquis ou sur le bien concerné par l’achat. Le déblocage des fonds se rattache donc forcément à un lot immobilier référence au cadastre, et devient caduc en cas d’annulation de la vente. Dans tous les cas, cette affectation strictement immobilière du crédit garantit la sécurité de l’emprunteur.

Caractéristiques du prêt immobilier

Selon les dispositions de la loi, le crédit immobilier n’est valable que pour certains types de financements, les caractéristiques seront semblables que vous fassiez un credit immobilier Lcl, BNP, Boursorama, etc :

  • Acquisition d’immeubles à usage d’habitation ou à usage mixte (professionnel et d’habitation)
  • Acquisition de terrain constructible, avec projet de construction,
  • Acquisition de parts de SCI ou SCPI
  • Réalisation de travaux d’un montant supérieur à 21 500 €.

Conditions d’un prêt immobilier en ligne

  • Le montant d’un crédit immobilier ne connait pas de maximum
  • La durée : la durée d’un crédit immobilier s’étend de 5 à 40 ans
  • Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), qui représente le coût réel du crédit (en tenant compte des frais de dossier, frais d’assurances obligatoires et garanties diverses) pour l’emprunteur

Conditions d’obtention du crédit immobilier

Un crédit immobilier engage l’emprunteur, qui doit payer ses échéances selon les termes du contrat. L’obtention d’un prêt immobilier nécessite ainsi une analyse objective de la situation financière de l’emprunteur, pour ne pas dépasser le taux d’endettement fixé à 33%.
Pour vérifier la capacité de remboursement de l’emprunteur, l’organisme de crédit se base sur le statut de l’emprunteur (âge, statut matrimonial, situation professionnelle et bancaire) autant que sur sa situation financière (apport personnel, capacité de remboursement, durée de remboursement).

L’organisme de crédit peut alors demander :

  • Les derniers relevés de compte
  • Un avis d’imposition
  • Un contrat de travail (dans le cas d’un CDD)
  • Les derniers bulletins de salaire
  • Une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile (vérification d’une éventuelle inscription FICP ou FCC)

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>