Médecine douce : les alternatives à la prise de médicaments

acupuncture-antistress

Avant, pour se soigner, on recourait à ce qu’on appelait « remèdes de grand-mère ». Puis, sont apparus les médicaments, fruits de différentes recherches scientifiques. Actuellement, la médecine douce commence à faire ses effets et est proposée de diverses façons. Elles sont très réputées par leur efficacité et leur capacité de substituer aux médicaments.

Qu’est-ce qu’on qualifie de médecine douce ?

La médecine douce englobe toutes les pratiques, dans le domaine médical, n’ayant aucun recours à des produits chimiques. C’est une pratique qui repose sur l’utilisation des plantes, de l’eau ou des mains. Elles s’écartent de toutes molécules chimiques. On peut classer la médecine douce en deux catégories :
- La médecine douce dite complémentaire : elle est utilisée pour compléter la médecine conventionnelle (recours aux médicaments contenants des molécules chimiques);
- La médecine douce dite alternative : elle est utilisée pour se substituer à la médecine conventionnelle.

Quelles sont les différentes méthodes mobilisées à travers la médecine douce ?

• La phytothérapie : c’est une pratique qui se base sur l’emploi des plantes pour soigner les maladies. Elle est très répandue dans le monde entier, surtout en Asie.

• L’homéopathie : elle a vu le jour au XVIIIe siècle. C’est une manière assez particulière de soigner une maladie. En effet, l’homéopathe part des symptômes similaires chez de nombreux patients pour trouver le remède qui convient à l’un d’entre eux. Sur le plan pratique, le patient doit absorber une substance diluée et présentée sous forme de granules.

• La thérapie manuelle : elle est pratiquée de 3 manières différentes :

• L’ostéopathie : le praticien exerce des pressions au niveau des ligaments, des muscles et des articulations des patients. Il leur demande également de faire des étirements et de relâcher leur corps.

• L’étiopathie : on exerce une pression manuelle au niveau des articulations et des viscères.

• la kinésithérapie : c’est un traitement paramédical à base de massage pour soulager certains troubles physiques.

De nos jours, certains médecins demandent également à leurs patients de recourir à une cure thermale pour se soigner. Elle se déroule dans des stations thermales et où les patients sont traités par les eaux minérales venant des sources thermales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>