Quelles erreurs peuvent faire échouer un projet CRM ?

betheguru.fr-quelles erreures peuvent faire échouer son projet CRM

C’est vrai que la mise en place d’un logiciel diffère juste un peu de la mise en place d’un logiciel de gestion ou de comptabilité. Toutefois, c’est un outil qui se doit d’être choisi et maitrisé dans les détails. En effet, si toutes les entreprises ne sont pas en mesure de l’utiliser c’est qu’il y a une raison à cela. Voici donc les erreurs les plus fréquentes qui peuvent bloquer la réussite et la mise en place d’un logiciel CRM.

Obliger l’interaction outil-entreprise

Minimiser la résistance à la modification et au changement. Choisir le type de logiciel sans avoir fait des analyses préalables sur les besoins ainsi que l’évolution de son entreprise. Ne pas prévoir à l’avance une stratégie de mise en œuvre et de récupération de données…

Cela en fait déjà assez beaucoup, et ce n’est que la tête de l’iceberg. Le plus fatal est surtout d’imposer un outil CRM au sein de son entreprise sans recourir à la communication, ni à la communication, ni à des techniques pédagogiques.

Négliger les impacts du changement

Un projet CRM est certes un investissement, mais il ne faut pas pour autant mettre de côté, le but de cet investissement. L’objectif est surtout d’avoir plus d’informations pertinentes, de pouvoir les personnaliser et surtout de pouvoir les utiliser. Du coup, la formation des employés, tout cela représente également une dépense pour l’entreprise.

Logiciel CRM, outil marketing relationnel, CTI, saisie sur PDA… Certes des technologies sont disponibles sur le marché et offrent beaucoup d’opportunité. Mais les intégrés en même temps n’apporteront que de l’instabilité. Pour chaque outil, il faut que ce soit progressif. L’automatisation doit se faire dans le temps, avec des transitions et même des stratégies de mise en place à long terme.

Mettre des personnes non qualifiées à la tête du projet

Un logiciel CRM est créé pour l’entreprise et doit être dirigé par elle. L’erreur serait de mettre à la tête du projet CRM une personne qui n’est pas dans l’entreprise. Il faut en fait que cette personne fasse partie d’une branche importante de la société, influente et capable de maitriser l’outil selon les objectifs attendus. Et surtout conscient de toutes les activités qui doivent assurer la promotion de l’entreprise.

Dans cette situation, il est nécessaire de ne plus utiliser l’ancien outil afin d’éviter tout frein sur l’adoption du nouvel outil.

Effort de chacun, bénéfices pour tout le monde

C’est avant tout un investissement de l’entreprise, mais cela concerne également les salariés et les tous les autres utilisateurs. Il faut montrer aux utilisateurs les avantages concrets et surtout pratiques de ce changement. En effet, il est primordial que chacun trouve sa part de bénéfice dans l’opportunité, tout comme dans le marketing relationnel.

Finalement, il est vrai qu’il aura un personnel pour chaque poste, et sur chaque aspect du nouvel outil. Cela dit, qui serait mieux placé pour savoir l’entreprise que la personne qui est en tête, qui la construite. Il ne faut compter que sur soi-même pour la personnalisation du logiciel et d’en véhiculer la meilleure image chez les utilisateurs.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>