Quelques méthodes simples pour vaincre la crise de panique et angoisse

Face aux attaques de panique, même si la crise n’est pas toujours évitable, quelques bons réflexes peuvent l’atténuer.

Les manières de vaincre une telle crise de panique

La première chose à faire serait de consulter au moins une fois auprès d’un spécialiste, pour vérifier que tout va bien du côté de votre cœur. Par la suite, vous devez vous rassurer. En effet, une crise d’angoisse ne fait courir aucun danger. Ce sont des signes physiques qui sont psychosomatiques. Cependant, quand une crise survient, le mieux à faire serait de contacter un médecin. Il vous prescrira un tranquillisant qui vous calmera. Il pourra également vous prescrire un anxiolytique.

Quand l’attaque de panique survient, vous devez essayer de vous concentrer sur votre respiration. Si besoin, respirez 4 ou 5 fois dans un sac en plastique. Ce geste aura pour effet de ralentir votre respiration et de dissiper le malaise comme la suffocation ou le vertige.

Aussi, pour prévenir les crises, il n’y a rien de tel qu’une bonne hygiène de vie. Comme exemples, vous devez réduire votre consommation de café et éviter tout type d’excitant comme les drogues et l’alcool. Vous devez faire une activité physique régulière et dormir suffisamment. Dans la pratique, le manque de sommeil aggrave les troubles anxieux.

Des exercices de relaxation, un manque de magnésium, des soucis de santé

Afin de dissiper les effets de l’anxiété, vous pouvez faire des petits exercices de relaxation. N’importe où, au bureau, dans votre voiture, chez vous, vous n’aurez qu’à fermer les yeux, laisser tomber vos bras sur vos cuisses, respirer calmement par le ventre pour ensuite relâcher les muscles des épaules et des mâchoires. Ces gestes de mini-relaxations peuvent être répétés durant quelques secondes.

Aussi, un manque en magnésium peut se cacher derrière vos crises d’angoisse. Pour compenser, quelques aliments issus de l’agriculture biologique vous sont chaudement recommandés, en plus des viandes, légumes, fruits, poisson, chocolat noir et fruits de mer. Si la carence est plus forte, un apport médicamenteux sera éventuellement nécessaire.

Par ailleurs, les crises de spasmophilie ont des traits de ressemblance avec les crises d’angoisse. Elles se caractérisent par des fourmillements, des tremblements, des bouffées de chaleur, des palpitations, des jambes qui se dérobent… Les causes peuvent être le stress, la carence en magnésium (encore une fois). Les traitements pour lutter contre la spasmophilie sont les mêmes que ceux de l’anxiété. D’autres informations sur le sujet sur le site https://nerti.fr/.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>