Témoignage d’une maman sur les colos « Vitacolo »

Logo-Vitacolo

Maman d’un petit garçon de 8 ans,  Enzo et soucieuse de son bien-être, j’ai déjà songé à l’envoyer en colonie de vacances mais je n’ai encore jamais franchi le pas.

J’imagine que cela doit être dû, en grande partie, à mon enfance, et au fait que mes parents ne m’ont moi-même jamais envoyé en colonie. A vrai dire dans le foyer patriarcal que formait ma famille, les colos connotaient quelque chose d’assez négatif comme l’incapacité pour ma mère (au foyer) de prendre soin de ses bambins durant les vacances scolaires, bien qu’ayant, un père ayant fait parti des scouts pendant son enfance. Mon père pensait que la meilleure éducation se formait à la maison et que toute évasion du cocoon familial n’était que dispersion. Vision que je ne partage pas aujourd’hui mais dont je subis, je pense, les séquelles éducationnelles dans les décisions que je peux être amené à prendre aujourd’hui pour mon fils.

Les idées que se fait une maman

En tant que jeune maman, mes prises de décisions sont toujours freinées par la peur de me tromper. Je me souviens encore l’année dernière, quand j’ai commencé à chercher une colonie de vacances d’été pour les congés annuels de mon fils, essayant de trouver un séjour d’exception pour mon petit prince ; je me revois cherchant dans les moteurs de recherche : «  colos de luxe », « colonie de vacances d’exception pour garçon de 8 ans », « colonie de vacances atypique » en vain, l’offre était vaste, la publicité semblait à gros budget pour certains, mais rien n’a attiré la mère que je suis, pour l’épanouissement de l’enfant qui est mien et que je connais si bien. Qui saurait canaliser son euphorie passagère ? Qui aurait la patience de supporter son impatience ? Qui saurait mettre en avant sa persévérance ? Veiller sur lui sans qu’il ne le sente ? Tant d’interrogations surtout quand des expériences antérieures dans le monde des crèches se sont mal passées.

Les stéréotypes

On a tendance à tout amalgamer et stéréotyper… Aujourd’hui, stagiaire en référencement naturel chez Vitacolo j’ai pu apprécier leur travail associatif et prendre connaissance de leur projet éducatif,… J’ai l’impression que ses colos ont été pensées sur la personnalité de mon fils et pour l’accompagner dans son développement personnel, sa responsabilisation et son autonomie. Colonie de cirque, colonie de théâtre, colonie de foot, colonie « je monte un restaurant »…, et même intergénérationnel, tout semble avoir été pensé pour que chaque enfant se découvre et trouve sa place avec persévérance tout au long du séjour. Fini l’accumulation d’activités à sensation pour des enfants envoyés en séjour collectif pendant que les parents travaillent, et oui, c’est une réalité ! Je travaille également pendant les vacances scolaires de mon petit prince, et, selon moi, un séjour en quad le matin et cheval l’après-midi ne remplacera jamais mon absence, au mieux cela vendra du rêve à des gosses en manque de réalité.

La maman que je suis préfère offrir à son enfant moins de sensationnel et plus de réel, quoi de plus concret que la création d’un restaurant, d’un tournoi de foot, ou encore d’un grand spectacle de danse,… d’un projet où il choisira lui-même sa place. Le concept de « Vitacolo » est novateur dans le sens où l’enfant tout en s’amusant, déploie sa personnalité au sein d’un groupe pour y trouver sa place et grandir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>