Ville ou banlieue : choisir votre quartier

Ville_Banlieue

Lorsque vient le temps de devenir propriétaire, la plupart des ménages contemplent le même dilemme : ville ou banlieue? Ce débat anime souvent les passions entre « citadins » et « banlieusards », qui ont tôt fait de défendre leur quartier respectif. Il est d’ailleurs difficile de nommer un vainqueur, car la ville et la banlieue offrent toutes deux des avantages intéressants et des inconvénients à considérer.

Une question d’espace

Un des arguments les plus communs pour choisir la banlieue est la possibilité d’avoir plus d’espace. En effet, les propriétés en périphérie de Montréal sont souvent plus spacieuses et dotées de plus grands terrains que celles situées dans la métropole. L’image classique de la banlieue est souvent représentée par une maison unifamiliale comportant plusieurs chambres à coucher, une salle familiale et un grand terrain où les enfants peuvent jouer.

Pourtant, les condos ou les appartements sont de plus en plus nombreux en banlieue. Parallèlement, il est tout à fait possible de trouver une maison unifamiliale, avec un terrain, en ville. Toutefois, le prix des maisons y est plus élevé et il est beaucoup plus facile de trouver une maison neuve à vendre dans Lanaudière qu’à Montréal lorsque le budget familial est limité.

Tenir compte de votre budget

S’il est vrai que les prix des propriétés sont nettement supérieurs sur l’île de Montréal, le fait de vivre en ville permet toutefois d’économiser sur les frais de transport. En effet, le réseau de transport en commun est beaucoup plus développé en ville et les ménages en milieu urbain n’ont en moyenne qu’une voiture alors que les familles des banlieues doivent souvent avoir deux véhicules. Cela implique bien sûr des dépenses supplémentaires qui annulent parfois l’avantage des prix plus abordables des propriétés en banlieue.

L’impact du transport

Le coût du transport ne se limite pas aux dépenses reliées à la voiture : il faut aussi tenir compte du temps perdu sur la route entre la maison et le travail, puisque celui-ci peut avoir un impact considérable sur votre qualité de vie. Ainsi, votre lieu de travail sera un facteur important dans le choix de votre propriété.

Un mode de vie

L’impact financier de votre choix de domicile est facilement calculable. Cependant, votre décision ne doit pas se baser seulement sur des considérations financières : vos besoins au quotidien et votre mode de vie entrent aussi en ligne de compte. Votre situation familiale, votre lieu de travail ainsi que la région où habitent votre famille et vos amis peuvent aussi avoir une influence sur votre choix.

D’autre part, la proximité des services ou l’atmosphère du voisinage peut être meilleure dans certains quartiers de la banlieue que dans certains quartiers montréalais, et vice-versa.

Ultimement, il n’y a donc ni bonne ni mauvaise réponse entre la ville ou la banlieue. Que vous préfériez un condo à vendre sur le Plateau Mont-Royal ou une maison de ville dans les Laurentides, le meilleur quartier où vous installer est celui qui répond le mieux à vos besoins.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>