Visiter Buenos Aires, l’une des villes emblématiques de l’Argentine

buenos-aires-2437858_960_720

Pays d’Amérique du Sud, l’Argentine se caractérise par des reliefs très variés avec les montages des Andes et ses lacs glaciaires. Mais, l’Argentine est une destination qui est aussi cornue pour ses villes. La visite de ses dernières est incontournable pour découvrir la culture du pays. Si vous prévoyez de visiter le pays, pourquoi ne pas commencer votre séjour à Buenos Aires, la capitale ? Cette grande métropole mérite quelques jours de visite et elle réserve de belles surprises avec ses attractions et sa large palette d’activités.

    1. Quelques généralités sur Buenos Aires

Avec une superficie d’environ 203 km², la ville de Buenos Aires fascine les voyageurs avec ses quartiers contrastés. Incarnant la diversité et l’aspect multiculturel du pays, la ville constitue un incontournable à visiter durant un séjour en Argentine. Avec ses boulevards, ses parcs, ses galeries d’art, ses théâtres et ses musées, Buenos Aires propose des activités pour tous les goûts. En général, les voyageurs y restent une bonne semaine pour voir et apprécier ses charmes. Il est à savoir que la cité est soumise à un climat subtropical humide.

Si vous prévoyez d’effectuer votre séjour durant l’hiver, sachez que le mois de juillet le plus froid avec une moyenne de 9,6 °C de température. Le reste de la saison, la température est souvent douce avec une moyenne de 11 °C. Si vous souhaitez profiter des beaux jours et vous y rendre durant la saison estivale, la température moyenne oscille entre 22 °C. Mais si vous ne supportez pas les grosses chaleurs, le mois de janvier est à éviter, car c’est le mois le plus chaud de l’année.

    1. Visiter la Boca, un quartier argentin mythique

Il est impensable de quitter la cité sans avoir fait un tour dans le quartier de la Boca. Ce dernier est connu pour ses maisons atypiques aux façades hautes en couleurs. D’une superficie de 3,3 km², il se trouve au nord de la ville et a été le premier port de Buenos Aires. Avec ses attraits historiques, ses nombreux peintres et sculpteurs qui exposent dans les rues et ses façades colorées c’est l’un des endroits les plus pittoresques de toute la ville.

L’un des lieux les plus intéressants à ne pas manquer lors de votre passage dans la ville est El Caminito. Traduite par « petit chemin », cette petite rue piétonne attire les voyageurs avec ses danseurs de tango, ses peintres et ses musiciens qui animent la rue matin et soir. Si vous êtes un amateur de football, faire un tour à la Bombonera constitue un incontournable. Construis en 1940, c’est le stade de la CA Boca Juniors, l’un des clubs les plus connus d’Amérique du Sud. Pour les visites, sachez que le stade est ouvert tous les jours de 10 h à 18 h.

    1. Palermo, le poumon de la ville

Avec ses 15,6 km², le quartier de Palermo est considéré comme étant le poumon de Buenos Aires. Vous y trouverez de nombreux « bosques » (bois), un jardin japonais, un lac, un terrain de golf, un planétarium, un terrain de golf… Avec ses nombreuses activités, le quartier est surtout très prisé durant le week-end. Par ailleurs, Palermo abrite de nombreux bars et restaurants. De quoi se détendre après une journée de visite.

Pour les mordues du shopping, un tour à Distrito Arcos est à programmer. Il s’agit d’un centre commercial à ciel ouvert ayant ouvert en 2014 et qui compte plus de 60 magasins. De quoi trouver les dernières tendances tout en profitant de l’air libre. Le Distrito Arcos est ouvert tous les jours de 10 h à 20 h. Si vous désirez effectuer une pause au calme, le parc 3 de Febrero vous conviendra parfaitement. Inauguré en 1874, il s’étend sur près de 25 ha de superficie. Il abrite d’autres espaces comme le Jardin botanique, le jardin japonais, le zoo et le planétarium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>