La e-cigarette ne pourra plus s’envoyer en l’air

cigarette électronique interdite avion

Face aux incidents étant survenus ces derniers mois, les compagnies aériennes souhaitent interdire le transport des cigarettes électroniques dans les soutes d’avion. Une nouvelle qui n’étonne que très peu les vapoteurs !

La cigarette électronique interdite en soute

La décision date de juin dernier et a été annoncée par l’OACI (l’Organisation de l’aviation Civile Internationale).
Les derniers incidents relatifs à des cigarettes électroniques explosant durant leur utilisation a rendu les autorités plus vigilantes. Inutile de rappeler qu’il est grandement conseillé d’acheter sa cigarette électronique chez un professionnel certifié. En effet, les incidents ayant eu lieu ces dernières années ont majoritairement été causés par des e-cigarettes à bas prix mais non conformes, provenant en grande majorité de Chine. Néanmoins, l’explosion d’un cigarette électronique en plein vol pourrait avoir des conséquences non négligeables. Ainsi, pour éviter les risques d’incendie générés par la surchauffe d’une batterie de e-cigarette, ces dernières sont désormais interdites en soute. Les vapoteurs peuvent cependant les placer dans leur bagage cabine. La raison vient du fait qu’il est beaucoup plus difficile de repérer et d’éteindre un feu survenant dans la soute à bagage, tandis qu’un début d’incendie se déclarant en cabine sera rapidement repéré et étouffé.

Interdiction de recharger sa e-cigarette en vol

De même, l’OACI a également précisé qu’il serait dorénavant interdit de recharger sa e-cigarette en vol, pour les mêmes raisons, et afin d’améliorer la sécurité des passagers, comme le rappelle cet article. Quoi qu’il en soit, vapoter est interdit en vol, et ce, depuis 2013. C’est en tout cas la compagnie Air France qui a, en premier lieu, interdit son usage à bord. Bien après l’interdiction de fumer à bord, qui elle, est entrée en vigueur en 2000.

Pas de vapotage durant le vol

Cette fois, c’est l’IATA (International Transport Association) qui a pris cette décision, pour plusieurs raisons :

  • Pour ne pas déclencher l’envie de fumer chez un fumeurs (passager ou membre d’équipage) qui verrait un vapoteur tirer sur sa e-cigarette
  • Pour ne pas laisser croire que fumer est autorisé à bord à des passagers ne comprenant pas la différence entre une cigarette et une cigarette électronique
  • Pour éviter les conflits entre passagers à bord
  • Pour éviter de déclencher accidentellement les détecteurs due fumée présents dans les avions

Rappelons également qu’il est interdit d’utiliser tout appareil électronique durant les phases de décollage et d’atterrissage. Et la cigarette électronique, est, comme son nom l’indique, un appareil électronique. Nous pouvons donc aisément comprendre que cet accessoire pourrait créer des interférences avec les systèmes de bord. Néanmoins, il faudra également désormais compter sur le fait qu’on devra transporter sa e-cigarette avec soi, en cabine, et non pas en la rangeant dans sa valise, en soute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>