La cryolipolyse est-elle dangereuse ?

Cryo-bras

Pour lutter contre les graisses, une toute nouvelle méthode fait son apparition : la cryolipolyse. Elle a été initiée par des recherches effectuées au sein de la prestigieuse université d’Harvard. Petit tout d’horizon sur cette pratique.

Les principes de la cryolipolyse

La cryolipolise lyon est une méthode qui consiste à détruire la graisse par le froid. Cette méthode part du constat selon lequel les cellules graisseuses sont sensibles au froid. Elle doit être effectuée idéalement par un dermatologue ou un spécialiste. Celui-ci se sert d’un applicateur-ventouse qui va aspirer le bourrelet. Du froid à 2°C est ensuite injecté, ce qui aura pour effet de détruire progressivement les cellules adipeuses. L’aspiration dure une heure par zone traitée, et il faut également la répéter de l’autre côté de la zone. Le résultat n’est pas immédiat, même si 40 % des cellules graisseuses de la zone traitée sont détruites définitivement. Il commence à se voir après le premier mois, et au bout de 3 à 4 mois, on voit nettement la différence. Cette technique ne peut cependant s’appliquer que pour les amas graisseux souples localisés comme les bourrelets de ventre, des poignées d’amour sur les hanches, ou le surplus de gras à l’intérieur des cuisses. Elle ne peut être appliquée pour traiter les graisses de personnes en surpoids, la cellulite, ou encore les bourrelets fibreux. Cette méthode ne consiste pas en effet à faire maigrir, mais plutôt à remodeler la silhouette. De ce fait, elle ne peut être utilisée que pour traiter de petites surfaces, comme pour la greffe de cheveux  avec la technique FUE.

Les dangers liés à la cryolipolyse

Il n’y a pas vraiment de dangers reliés à la cryolipolyse recensés. Seuls quelques petits effets secondaires lors de la première consultation chez le médecin sont recensés. Pendant les premières minutes, on sent un pincement désagréable, mais cette sensation disparaît une fois que le froid s’installe. Dans le cas où la zone ciblée est le ventre, la respiration peut être un peu difficile pendant une courte durée, et des pincements peuvent se faire sentir. Une fois le traitement terminé, la peau est rouge et gelée. Il faut alors la masser pendant quelques minutes pour pouvoir retrouver son aspect normal. Elle peut également présenter quelques petites ecchymoses qui disparaissent généralement après quelques jours. Par ailleurs, la zone ciblée peut être légèrement gonflée, et la sensibilité atténuée. Des fourmillements peuvent survenir, et parfois même des douleurs comme des courbatures plus ou moins importantes. Dans ce cas, des antalgiques sont prescrits pour soulager la douleur, qui disparaît aussi au bout de quelques jours. Cette méthode est contre-indiquée en cas de syndrome de Raynaud, qui est un trouble de la circulation sanguine se manifestant dans les extrémités, en cas d’urticaire au froid, ou encore en cas de cryoglobulinémie, qui est la présence anormale dans le sang de protéines qui font chuter la température rapidement en dessous de la normale. Aussi, il faut bien s’informer sur cette pratique avant de prendre sa décision, surtout pour la greffe de cheveux lyon.

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>