Éviter les carences alimentaires pour mieux perdre du poids

Suivre des régimes alimentaires spécifiques s’impose dans le cadre de l’amincissement. Il n’y a rien du mal à y avoir la foi du charbonnier. Il n’est probablement pas rare que vous ayez rencontré des individus souffrant des carences alimentaires à cause de l’adoption de tels ou tels régimes. Ils ont à remettre en cause, soit leurs régimes minceur soit leur manière d’utiliser ces régimes en question.

S’échapper aux déficits alimentaires en régulant les apports en calories

L’idée de suivre des régimes quelconques vous fait sûrement penser au régime hypocalorique. Comme son nom l’indique, ce type de régime constitue essentiellement des aliments pauvres en calories. L’erreur récurrente commise par bon nombre d’individus est de miser longtemps sur le régime hypocalorique. Les calories sont, certes, à réduire, mais leur déficit est pourtant beaucoup plus pire. Pour veiller à votre apport en calories, veillez à ne prendre un régime hypocalorique pendant une semaine tous les 5 mois. Si vous avez tellement peur que vous sombriez dans les déficits en calories, vous pouvez opter aussi pour les compléments alimentaires hypocaloriques.

Évincer les carences alimentaires en prenant des glucides lents

L’autre erreur à éviter à tout prix dans le cadre d’un régime alimentaire, c’est de s’abstenir des glucides. Les glucides, votre corps en a largement besoin et ils font l’objet de votre énergie. Reste à savoir que les glucides dits rapides sont ceux que vous devez éviter. Les pains et les pâtes se classent en tête de liste de sucres rapides. Les autres aliments dits raffinés aussi sont à éviter : chocolats, caramels, gâteaux, biscuits, biscottes, gaufres, pop-corn, croissants, millefeuille, etc. Si vous constatez que tels ou tels aliments ont un index glycémique en dessus de 70, ils sont qualifiés de sucres rapides. Les glucides lents ou complexes sont à privilégier dans vos recettes minceur. Ils sont le pain blanc, le riz blanc, le pain de seigle, la banane, le miel. La betterave, les carottes, les haricots, les fèves, les lentilles…ceux-ci sont qualifiés de glucides complexes.

Les automassages via la lithothérapie

En matière de médecine douce, cette pratique est parfaite pour le corps. C’est des soins qui fonctionnent avec des pierres naturelles. Cette pratique remonte à l’Antiquité, lorsque les Egyptiens ont attribué des vertus médicinales aux pierres. Ils s’intéressaient plus particulièrement à leurs couleurs et à leur symbolisme.

Puis, dans le temps, les Arabes du Moyen-Age prendront le relais en y associant les philosophies bouddhistes et hindouistes.

En Europe, la lithothérapie n’apparaîtra réellement qu’au début du 20ème siècle en faisant resurgir du passé des connaissances oubliées permettant de se soigner avec les pierres naturelles.

Continue reading

Comment éviter la carence en calcium ?

Essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme et pour détendre vos muscles, l’apport de calcium pour notre corps est important. Les bienfaits du calcium pour la santé ne peuvent être surestimés : le calcium est un minéral qui joue un rôle important dans de nombreuses fonctions différentes du corps. Lors de votre régime alimentaire, il est essentiel de vous assurer que vous mangez beaucoup d’aliments riches en calcium pour profiter de tous les avantages de ce grand minéral. L’importance du calcium, on vous dira tout dans cet article.

Continue reading

Orthodontiste aux services de notre santé dentaire

Les dents font partie des éléments indispensables du corps humains. Elles garantissent le meilleur passage des aliments dans l’estomac et empêchent des troubles gastriques qui sont aussi à l’origine des problèmes d’indigestion. Toutefois, on ne soigne pas uniquement les dents, on les corrige également et les rend plus esthétique et fonctionnelle. Et c’est ce que font les spécialistes en orthodontie. Découvrons ensemble ce type de métier. Continue reading

Comment peut-on retarder le vieillissement de la peau ?

Toute femme se préoccupe plus de son visage quand elle arrive à un certain âge. Il est évident qu’au fil des années, la peau vieillit et l’on recherche à retarder les rides par tous les moyens. Seulement, nous devrions nous rendre compte qu’on ne peut pas garder notre peau éternellement jeune. Toutefois, il est tout à fait possible de freiner et de prévenir son vieillissement par différentes astuces. Continue reading

Les modes de transmissions de la scarlatine

La scarlatine est une maladie infectieuse très fréquente chez les enfants de 5 à 10 ans. Ainsi, il est important de découvrir comment elle se transmet. On note 3 modes de transmissions pour la scarlatine, dont la transmission par contact, la transmission par un véhicule et la transmission par un vecteur animal

La transmission par contact, le mode de transmission la plus fréquente

Plusieurs maladies peuvent être transmises par contact direct, indirect ou par gouttelettes notamment comme le cas de la scarlatine. Étant en contact direct avec un sujet malade, il est tout à fait possible de contracter rapidement la maladie. Les baisers, le toucher et les relations sexuelles en sont de parfaites exemples. Le fait d’être exposé directement à des excréments ou des liquides biologiques venant d’une personne infectée peut également s’avérer dangereux.

Dans certains cas, les microorganismes se baladent dans la nature et se multiplient rapidement lorsque les conditions leur permettent. Lorsque ces bactéries se transmettent d’une personne à une autre, on peut également parler de contact direct puisque le microorganisme se déplace dans un autre hôte.

On parle de transmission par contact indirect lorsque la maladie se transmet par le biais de quelque chose. Il peut s’agir par exemple des vêtements, d’objets ou même d’aliments provenant du sujet malade. Pour la transmission par gouttelettes, les bactéries voyagent à travers les gouttes des personnes qui toussent, qui parlent, qui rient ou qui éternuent.

La transmission par un véhicule et par un vecteur animal

On parle de transmission par véhicule lorsque la maladie est transmise par le biais des eaux usées, des aliments et des voies aériennes. Effectivement, les eaux qui n’ont pas été bien traitées peuvent être à l’origine de la scarlatine. Cependant, on parle de transmission d’origine alimentaire lorsque les bactéries se répandent à travers des aliments lors de la récolte ou de la préparation. Il est rare que la contagion se fait à partir de l’aliment lui-même.

La transmission par voie aérienne est sans aucun doute la plus fréquente. En effet, lorsque le malade éternue, tousse, parle ou même rit, il est possible que les personnes de son entourage contracte la maladie. Il faut donc bien faire attention et éviter de se retrouver dans la même pièce qu’une personne atteinte de la scarlatine. Si possible, il est recommandé de placer le malade dans un endroit isolé pour éviter toute forme de contagion.

Dans certains cas, la scarlatine peut aussi se transmettre par vecteur animal. En général, il s’agit d’insectes qui transporte l’agent pathogène d’un hôte à un autre. Ces agents se subdivisent en deux catégories. Il y a ceux qui s’occupent uniquement du transport et ceux qui participent à la réalisation du cycle de vie du parasite.

Pour la transmission mécanique, les insectes répandent le virus de manière passive. Autrement dit, les bactéries sont sur leur pattes ou autre partie de leur corps et sont transmis aux aliments lorsque les insectes s’y déposent. La transmission biologique est plus complexe puisque dans ce cas précis l’insecte joue un rôle actif. En piquant une personne infectée ou un animal, l’insecte absorbe du sang contaminé et peut donc transmettre la maladie à un autre hôte.